Catégories
Conseils chiot

Comment habituer un chiot à la cage ?

Comment habituer un chiot à la cage ?

L’apprentissage de la cage est un excellent moyen d’apprendre la propreté à un chiot. Elle constitue également un refuge sûr pour votre chiot jusqu’à ce qu’il devienne adulte. C’est un outil important pour empêcher les chiens de mordiller les objets de la maison ou pendant le dressage de la propreté. Si vous envisagez d’utiliser une cage pour habituer un chiot, il est essentiel de prendre le temps de l’initier correctement. 

Pourquoi est-il important d’éduquer votre chiot à la cage ?

La cage permet de garder les chiots curieux à l’abri lorsque vous n’êtes pas en mesure de les surveiller. Il faut savoir que les chiens essaient instinctivement de garder leur espace de couchage propre. Par conséquent, l’apprentissage de la propreté devient moins difficile pour vous et votre chien, car les chiots apprennent à se tenir et à développer leurs muscles intestinaux et vésicaux grâce à la cage.

En situation d’urgence, le dressage en cage peut faire la différence entre la sécurité et l’incertitude. Plus votre chien peut entrer rapidement dans une caisse, plus vous gagnerez du temps lorsque vous devrez l’évacuer rapidement. Le fait de sécuriser les chiots pendant les évacuations réduit le risque qu’ils se perdent ou se blessent. Cela permet également à votre chien de rester avec vous en cas d’urgence, car les chiens doivent généralement être dressés à entrer dans une cage pour pouvoir rester dans les abris avec leurs maîtres.

Que faire pour éduquer un chiot à l’utilisation d’une cage ?

Il faut du temps pour habituer à un chiot à utiliser sa cage, et la façon dont vous vous y prenez peut avoir un impact significatif sur la façon dont votre chien perçoit la caisse. La meilleure démarche de procéder est d’essayer de transformer cet endroit en un refuge sûr pour lui plutôt que de l’utiliser comme une forme de punition. Pour familiariser l’animal, placez-la dans un endroit de la maison où votre chiot pourra la renifler et entrer et sortir à sa guise. En ajoutant quelques friandises ou morceaux de nourriture pour chiens, vous pouvez rendre le lieu plus accueillant. Moins votre chiot aura tendance à essayer de se frayer un chemin dans la cage, mieux ce sera.

Par ailleurs, il faut que vous donniez à votre chiot l’ordre d’entrer dans la cage, par exemple « cage » ou « lit », puis placez une friandise à l’intérieur pour l’inciter à y entrer. S’il ne rentre pas tout seul, placez-le doucement dans la cage et fermez la porte tout en le félicitant. Vous pouvez commencer par des périodes plus courtes et les prolonger progressivement.

Combien de temps faut-il pour apprendre à un chiot à se déplacer dans une cage ?

L’apprentissage de la cage à un chiot n’est généralement pas une procédure rapide. Cela peut prendre un certain temps, beaucoup de répétitions et d’encouragements pour que votre chiot se sente à l’aise dans la cage. La majorité des chiots y parviennent en quelques semaines, mais si votre chiot continue à pleurnicher fréquemment ou à faire ses besoins dans sa cage, il est préférable de consulter votre vétérinaire pour éliminer tout autre problème et obtenir des conseils en matière de dressage.

Quelles sont les étapes à suivre pour apprendre à un chiot à utiliser sa cage ?

L’apprentissage de la cage à votre chiot, dès son arrivée, établit des limites et des routines afin qu’il comprenne à quoi s’attendre. Cela peut s’avérer très utile pour le dressage de la propreté et pour favoriser le sommeil nocturne de votre chien. Voici les étapes cruciales pour habituer votre chiot à la cage. 

Le choix de la bonne taille

En choisissant une cage de taille appropriée, vous vous assurez que votre chiot s’y adapte rapidement. En effet, vous devez impérativement prêter une grande attention aux dimensions, quel que soit le style de cage que vous choisissez. Un chiot doit pouvoir se coucher et se retourner confortablement à l’intérieur de la cage. Dans une caisse top petite, votre chien se sentira confiné et mal à l’aise. Par contre, Si vous optez pour une cage de grande taille, votre chiot pourra avoir suffisamment de place pour dormir et disposer d’un endroit séparé qu’il pourra utiliser pour faire ses besoins.

Préparez la cage pour qu’il soit à l’aise

Faites en sorte que votre chiot soit le plus à l’aise possible avant de l’introduire dans sa cage. La plupart des chiots ne voudront pas rester trop longtemps couchés sur le sol froid et dur de la cage. Pour commencer, remplissez le fond de la caisse de quelque chose de doux, de chaud et de préférence lavable. Les petites couvertures, les serviettes et les coussins de caisse conviennent tous. Mais n’oubliez pas que le nettoyage des coussins peut être plus difficile. Il est préférable d’attendre d’avoir réussi l’apprentissage de la propreté avant d’acheter un panier.

Rendez-la captivante 

Il faut absolument réfléchir aux moyens d’éviter que votre chiot ne s’ennuie dans sa cage. Vous pouvez y placer des jouets à mâcher, des animaux en peluche, des jouets qui couinent ou des jouets qui distribuent de la nourriture. Pour obtenir les meilleurs résultats, essayez d’y mettre deux ou trois jouets à la fois, et faites une rotation des jouets tous les deux ou trois jours. De cette manière, chaque fois que votre chien entre dans sa caisse, il découvre quelque chose de nouveau et d’intriguant.

Laissez le chiot explorer

Une fois la cage mise en place, il est temps de faire entrer le chiot à l’intérieur. La première fois que votre chiot voit cette cage, ne le poussez pas à l’intérieur et ne fermez pas la porte. Laissez plutôt au chiot le temps de l’explorer de façon autonome. Permettez-lui d’entrer et de sortir de la cage à volonté. Si le chiot semble hésiter à entrer dans cet endroit, vous pouvez essayer de jeter quelques friandises à l’intérieur.

Fermez la porte

Vous pouvez commencer à fermer la porte derrière le chiot lorsqu’il est à l’aise pour entrer et sortir de sa cage tout seul. Vous pouvez commencer par de brefs intervalles de quelques minutes avant de passer progressivement à des intervalles plus longs. Lorsque vous fermez la porte de la cage pour la première fois, ne vous absentez pas de la pièce. Une fois que le chiot a réussi à se tenir tranquille plusieurs fois avec la porte fermée, c’est le bon moment pour commencer à sortir de la pièce. La première fois, il suffit de sortir pendant quelques secondes, puis de revenir dans la pièce. Peu à peu, vous pouvez laisser votre chiot dans sa cage fermée pendant de plus longues périodes.

Ce qu’il faut retenir pour la pratique de l’épreuve 

Bien que la cage soit un excellent outil pour contrôler le comportement de votre chiot lorsque vous ne pouvez pas le surveiller, elle n’est pas destinée à devenir sa maison permanente. Les chiots ont également besoin de temps pour courir, jouer et interagir avec leur nouvelle famille. De plus, pour éviter les accidents dans la cage, les jeunes chiots doivent y passer encore moins de temps. 

De nombreux propriétaires de chiens font l’erreur d’utiliser la niche comme moyen de punition. Or, L’objectif de l’apprentissage de la cage est de créer un environnement heureux où votre chiot aime passer du temps. En effet, l’animal peut devenir craintif et anxieux si vous lui criez dessus et le forcez à entrer dans la caisse. En outre, pour que le dressage de la cage soit efficace, ne laissez pas votre chiot sortir s’il gémit ou aboie. Cela ne fera que l’éduquer à faire beaucoup de bruit pour obtenir ce qu’il veut. Chaque fois que vous ouvrez la porte, le chiot doit être détendu.